Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/04/2009

La "Veuve qui Clot"...

1946
le 11 avril

chabanais_1236849520.jpg
vue dans/ ilyaunsiecle


Marthe_Richard_1.jpgLa loi élaborée par la conseillère municipale de Paris, Marthe Richard, ordonne la fermeture des "maisons closes". 20.000 femmes sont concernées par la fermeture d'un millier de ces lieux nouvellement interdits. Mais certaines "maisons" profitent de la mauvaise application de la loi et tirent leur épingle du jeu.
Ceci valut à Marthe Richard le pseudonyme humoristique de "Veuve qui Clot", en référence au champagne.

“Il y a malentendu, dit-elle, lorsque l’on m’attribue la fermeture des maisons de tolérance. Je n’ai été qu’un instrument entre les mains de Léo Hamon (aujourd’hui sénateur) et de Mme Lefaucheux, chefs de mon groupe de Résistance. Aujourd’hui, je sens que j’ai eu tort contre tous : qu’on les ouvre puisque tout le monde le veut.
“Cependant, je tiens à dire que je ne cède pas aux menaces. Aux lâches qui m’ont menacée de mort par téléphone, j’ai dit : “Si vous voulez me tuer, tuez-moi, mais ne me téléphonez pas”. Crédit/ lekti-écriture



Les commentaires sont fermés.